mai 2019 - Notre équipe

Contactez-nous !

 

Vous êtes une entreprise ? un salarié ? un demandeur d’emploi ? 

 

« Je suis à votre écoute pour vous accompagner dans la définition de votre plan de développement de compétences en fonction de vos besoins et pour vous proposer une offre de formation spécifique/sur-mesure. »

 

 

Sylvie Breux

Responsable du développement commercial

 

Tél : 07 63 23 78 64

          02 31 94 56 30 

 

Email : sylvie.breux@gp-training.fr

En savoir plus
Zoom sur les OPCO
mai 2019 - Législation

Liste des 11 OPCO retenus

 

 

 

Le 1er avril 2019, onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle, ont été agréés. Ils remplacent les anciens organismes paritaires collecteurs agréées (OPCA).

Sur les treize dossiers d’agrément déposés fin décembre, le ministère du Travail a conservé onze propositions, en concertation avec les partenaires sociaux, et conformément aux préconisations du rapport Marx-Bagorski.

 

 

 

De 20 à 11 OPCO : 

 

 

  • Opco Commerce (vente, négoce, commerce de détail, commerce de gros) ;

 

 

  • Atlas (assurances, banques, finances) ;

 

 

  • Santé (hospitalisation, établissements médico-sociaux) ;

 

 

  • Afdas (presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, radio, audiovisuel, télécommunication) ;

 

 

  • Cohésion sociale (centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle emploi, régie de quartier, HLM);

 

 

  • Entreprises de proximité (artisanat, professions libérales) ;

 

 

  • Entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre (chaînes de restaurants, portage salariale, enseignement privé, restauration rapide, activité du déchet, travail intérimaire) ;

 

 

  • OCAPIAT (entreprises et exploitations agricoles, acteurs du territoire et entreprises du secteur alimentaire) ;

 

 

  • OPCO 2i (industrie, métallurgie, textile) ;

 

 

  • Construction (bâtiment, travaux publics) ;

 

 

  • Mobilité (ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageur, tourisme).

 

 

 

 

 

Formation pour débutant à l'anglais professionnel
avril 2019 - Langues

Zoom sur un formateur

Rohan - Formatrice anglais professionnel

 

 

PRESENTATION

 

 

Qui êtes-vous et d’où venez-vous ?

Je m’appelle Rohan et je viens d’Ecosse.

 

Comment êtes-vous devenue formatrice ?

J’ai fait des études en langues en Ecosse dans le but de devenir professeur de Français. Dans le cadre de mes études, je suis allée un an en France. J’ai eu l’opportunité de travailler pour un centre de formation sur Paris, ce qui m’a permis de devenir ce que je suis aujourd’hui : formatrice en anglais professionnel.

 

Pourquoi vous vous êtes dirigée vers ce type de métier ?

Avoir l’opportunité de s’adresser à un public adulte me permet d’aborder des sujets et thèmes variés et d’avoir un public attentif.

 

Depuis combien de temps exercezvous ce métier  ?

Je fais ce métier depuis 14 ans. J’ai débuté en 2001 sur Paris pendant 10 ans, ensuite pendant quelques années j’ai élevé mes enfants et depuis 2016 je suis formatrice sur Caen.

 

Selon vous, en quoi consiste votre métier ?

Mon métier consiste à aider les gens : je leur donne l’occasion de pouvoir s’améliorer en anglais.

 

Que vous apporte votre métier ?

Voir des stagiaires qui étaient au départ réticents et finissent par aimer parler cette langue, est très satisfaisant.

 

 

 

DÉROULEMENT D’UNE FORMATION

 

 

Vous vous adressez à quel public ? 

Généralement il s’agit de l’anglais des affaires en entreprise. Je forme des groupes de 4 à 5 personnes maximum pour donner du temps à chacun.

 

Quelles sont vos méthodes pédagogiques ?

Ces derniers temps, j’exerce pratiquement qu’à l’oral car les apprenants « décrochent » facilement à l’écrit. Je mets en place différentes techniques d’apprentissage : des discussions, podcasts, vidéos, articles, questions, révisions etc… Mes méthodes dépendent du niveau et des métiers de chacun.

 

Comment arrivez-vous à faire participer activement vos stagiaires ?

Ma première approche est de cibler la personnalité de chacun : ceux qui parlent beaucoup et ceux qui parlent pas du tout. Je pose beaucoup de questions à tout le monde et surtout aux apprenants qui ont peur de parler à l’oral. Je ne laisse jamais personne dans son coin. Ma deuxième approche est de les faire travailler en équipe. C’est une pratique qui leur permet d’avoir plus d’assurance.

 

Votre pédagogie diffère en fonction du niveau de vos stagiaires ?  

Je m’adapte selon le profil du stagiaire. Je ne vais pas proposer un cours de couture à du personnel en ressources humaines. Selon le besoin des stagiaires, il m’arrive de faire des cours individuels. C’est une formation très ciblée et intense mais les stagiaires les préfèrent car c’est plus efficace. Personnellement, je trouve que c’est une bonne méthode d’apprentissage. 

 

L’étude de la grammaire ainsi que du vocabulaire change selon le profil du stagiaire  ?

En effet, je change selon le profil des apprenants. Pour ceux qui ont un niveau faible je vais leur proposer un vocabulaire plus général et pour ceux qui ont plus de facilité je vais leur proposer du vocabulaire plus poussé. Je m’adapte également suivant leur secteur d’activité.

 

Comment évaluez-vous vos stagiaires ? 

Dans le cadre d’une formation dont le but est d’acquérir le BULATS, je vais leur faire des examens blancs, sinon j’atteste que les objectifs ont été acquis tant à l’oral qu’à l’écrit.

 

En amont, faites-vous des tests pour évaluer le niveau des candidats ?

C’est obligatoire pour constituer des groupes homogènes. Ces tests me permettent d’évaluer leur capacité afin de mieux préparer en amont la formation.

 

Après une formation, vos stagiaires en ressortent plus confiants, que ressentez-vous ?

J’ai de très bon retour de stagiaires très contents car ils sont plus à l’aise pour s’exprimer dans leur cadre professionnel. En tant que formatrice, pouvoir enlever cette barrière de la langue c’est « hyper sympa ».

 

Pour conclure cette interview : avez-vous une anecdote en tête à nous raconter ?

Un de mes apprenants devait faire une présentation de son entreprise et de son métier à l’étranger. Il était très stressé car il ne maîtrisait pas l’anglais. Il a travaillé dur et s’est entraîné sans relâche. Lors de son vol, très angoissé, il a écouté en boucle des enregistrements vocaux en anglais. Grâce à son travail et à sa persévérance, sa présentation s’est merveilleusement bien déroulée. Un de ses collègues a pu filmer la séquence : il avait de quoi être fier de lui car ce fut une prestation extrêmement positive. 

 

 

 

Rohan, Formatrice Anglais Professionnel

Interviewée

 

Eliza, Assistante de Formation

Intervieweur

 

 

 

 

 

 

Vous êtes intéressé(e) ?

Ça tombe bien, notre centre propose des formations en anglais professionnel  !

En savoir plus
L'équipe GP Training est composée de professionnels
avril 2019 - Formation

Découvrez l’équipe GP TRAINING

Une équipe à votre écoute

L’équipe GP Training se compose de professionnels expérimentés.

 

Elle est constituée de :

 

Grégory Pain, Directeur de GP Training et formateur.

 

Sylvie Breux, Responsable du développement commercial. 

 

Nathalie Barrault, Directrice de formation et formatrice certifiée FFP.

 

Eliza Cannarozzo, Assistante formation.

 

Entourés de nos formateurs experts dans leurs domaines d’intervention, nous nous attachons à proposer des formations en adéquation avec les besoins de nos clients.

 

Ainsi, chaque apprenant devient acteur de son propre développement.

Formation d'habilitation électrique basse tension
mars 2019 - Industrie

L’habilitation électrique

Une formation à la loupe …

 
une habilitation electrique, c’est quoi ?

 

Pour réaliser des opérations sur ou à proximité d’une installation électrique, le travailleur doit être habilité

 

L’habilitation est la reconnaissance, par l’employeur, de la capacité d’une personne placée sous son autorité, à accomplir en toute sécurité les tâches qui lui sont confiées face au risque électrique. 

 

Cette habilitation s’appuie sur les dispositions de Code du travail et les règles techniques de la norme NFC 18 – 510

 

 

Pourquoi avoir une habilitation electrique ?

 

Les accidents d’origine électrique se produisent surtout lors d’opérations sur des installations fixes basse tension au cours de l’utilisation de machines-outils portatives, ou lors d’interventions sur ou au voisinage de lignes aériennes, de postes de transformation et de canalisations enterrées.

 

Des accidents rares mais souvent graves, d’où la nécessité et l’obligation d’être formé pour intervenir en toute sécurité sur ou à proximité des installations.

 

 

La formation

 

À chaque type d’habilitation correspond un symbole comprenant des lettres, des chiffres et si nécessaire un attribut (par exemple B2V pour un chargé de travaux du domaine basse tension et pouvant travailler dans le voisinage de pièces nues sous tension).

 

La formation préparatoire à l’habilitation électrique a pour objectif de faire acquérir à l’apprenant une aptitude professionnelle dans le seul domaine de la prévention du risque électrique. Elle comprend une partie théorique et une partie pratique ainsi qu’une évaluation des savoirs et savoir-faire.

 

 

 

 

Vous êtes intéressé(e) ?

Ça tombe bien, notre centre propose des formations en habilitation électrique !

En savoir plus
Les réformes et changements de la formation professionnelle
février 2019 - Formation

Réforme de la formation

Le calendrier prévisionnel

La réforme de la formation est en constante évolution, voici donc les dates clés des prochaines années.

 

Calendrier prévisionnel de la réforme de la formation

En savoir plus
Formation de sauveteur secouriste du travail (SST)
février 2019 - Prévention - sécurité

Le Sauveteur Secouriste du Travail

Une formation à la loupe …

 

Être un SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL (S.S.T), c’est quoi ?

 

C’est tout d’abord être un salarié capable de porter secours, à tout moment, au sein de son entreprise, à toute victime d’un AT ou d’un malaise dans l’attente des secours.

 

C’est donc être un acteur majeur de la prévention au sein de son entreprise.

 

 
Pourquoi être SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL (S.S.T) ?

 

Selon une étude menée par l’IFOP pour la Croix-Rouge en 2016, 20 000 personnes décèdent des suites d’un accident de la vie courante chaque année. Or, si les victimes ou les témoins avaient connu les gestes à faire et ceux à éviter, elles auraient pu être sauvées. 

 

Cependant,  les Français sont moins de 10 % à être formés aux premiers secours.

 

Devenir S.S.T est une démarche professionnelle ainsi que citoyenne dans la mesure où les gestes appris lors de la formation vont servir dans la vie courante.

 

 

La formation

 

La prévention dans l’entreprise

 

Les actions «protéger, examiner, alerter/faire alerter, secourir»

 

Conduite à tenir en cas d’accident

 

Les gestes d’urgence

 

Les gestes à effectuer sur un grand nombre de cas d’accident (ex: les saignements, le malaise, l’étouffement etc.)

 

La durée du certificat SST est de 2 ans valable au niveau national après avoir réussi les exercices d’application.

 

Les compétences SST doivent être évaluées et actualisées tous les 2 ans lors d’une session MAC (recyclage)

 

 

 

Vous êtes intéressé(e) ?

Ça tombe bien, notre centre propose la formation Sauveteur Secouriste du Travail !

En savoir plus